Logo ENAP
Connexion

21 août 2018 Congrès 2018 de l'IAPC : la professeure Natalie Rinfret présente l'expérience innovante du Cercle des jeunes leaders de l'administration publique

21 août 2018 - Le développement du leadership par le mentorat s'avère efficace comme stratégie d'amélioration de la performance dans l'appareil public.

Le congrès annuel de l’Institut d’administration publique du Canada se tient à Québec du 19 au 22 août. Plusieurs professeurs et experts de l’ENAP y participent, que ce soit pour l’animation de conférences et de tables rondes ou en présentant une conférence.

Cet après-midi, dans le cadre de l’atelier «Le transfert de connaissance et le développement des compétences du leadership», la professeure Rinfret a exposé comment les changements démographiques et sociaux entraînent de nouveaux défis pour la fonction publique québécoise et pourquoi des stratégies d’amélioration de la qualité des services, de la performance des organisations et des compétences des gestionnaires chargés de relever ces défis doivent être mises en place.

Dans le contexte de départs massifs à la retraite que connaît déjà le Québec, le développement le leadership du personnel d’encadrement s’impose comme une stratégie d’amélioration de la performance dans l’appareil public, et c’est pourquoi la Chaire en leadership La Capitale de l’ENAP s’y consacre depuis 2009, année de création du Cercle des jeunes leaders de l’administration publique (CJL).

Le Cercle des jeunes leaders de l’administration publique (CJL) est un programme innovant, conçu à l’ENAP en partenariat avec le Secrétariat du Trésor et le Secrétariat aux emplois supérieurs, pour accompagner la progression de carrière de jeunes gestionnaires à haut potentiel.

Le CJL s’appuie sur la gestion des talents et le mentorat afin de développer le leadership transformationnel de cadres de premier niveau destinés à occuper des fonctions supérieures à court ou moyen terme. Tant les mentors que les jeunes leaders jugent que la relation mentorale permet un transfert de connaissances, comme la vision, la mobilisation, le sens politique, la confiance en soi et la gestion de son réseau.

Le projet de recherche associé au programme de développement du CJL permet de suivre les jeunes leaders sur une période de cinq ans. Parmi ceux-ci, 77% ont été promus depuis leur passage au Cercle. De plus, la recherche a permis d’identifier une dimension particulière du leadership dans le secteur public : la générosité. Cette valeur phare est intégrée dans leurs pratiques et comportements avec leurs collaborateurs dans le but d’améliorer les services aux citoyens.

Voir le programme complet du congrès.