Logo ENAP
Connexion

Noms des cohortes

Cohorte Johanne-Beausoleil


 

Mme Beausoleil a été nommée directrice générale de la Sûreté du Québec le 2 février 2022 après en avoir assuré l’intérim depuis le 16 décembre 2019.

Elle a débuté sa carrière en travaillant auprès des jeunes contrevenantes et s’est jointe à la Direction générale des services correctionnels en 1989 à titre d’agente des services correctionnels. Elle a ensuite diversifié ses expériences en gestion comme chef d’unité à la Maison Tanguay, puis à l’Établissement de détention de Saint-Jérôme et en occupant plusieurs postes de direction : directrice de services à l’Établissement de détention de Hull, directrice des services à la clientèle à l’Établissement de détention de Saint-Jérôme, directrice des services correctionnels de l’Outaouais, directrice de la sécurité, directrice générale adjointe aux programmes et à la sécurité et directrice générale des services correctionnels.

De 2011 à 2015, Mme Beausoleil a agi à titre de sous-ministre associée à la Direction générale des services correctionnels. Elle assurait l’application de la Loi sur le système correctionnel du Québec, de ses règlements et de certains articles du Code criminel et du Code de procédure pénale. Elle était responsable de la prise en charge et de la réinsertion sociale des personnes confiées aux Services correctionnels provinciaux. Elle travaillait en étroite collaboration avec différents partenaires ministériels, interministériels, judiciaires et communautaires. Elle conseillait les intervenants judiciaires sur certains aspects liés à l’imposition des mesures appropriées aux personnes reconnues coupables d’un crime. En outre, elle rendait disponibles des programmes de garde, d’hébergement, d’évaluation, d’encadrement et d’accompagnement aux personnes prévenues et condamnées à une peine d’incarcération maximale de deux ans moins un jour, et ce, pour tous les établissements de détention provinciaux et les points de service régionaux.

De 2015 à 2019, Mme Beausoleil a relevé directement de la direction générale de la Sûreté. En tant que directrice de la Direction de la vérification, elle a assuré la saine gestion des ressources financières, matérielles, humaines et informationnelles. Elle a été responsable des missions de vérification et d’évaluation internes visant le fonctionnement optimal des processus et l’utilisation adéquate des ressources pour l’ensemble des unités opérationnelles et administratives de la Sûreté à travers la province. Elle a effectué la liaison avec les organismes de vérification externes.

De septembre à décembre 2019, Mme Beausoleil a assumé les fonctions de chef du Service de la vérification et de l’évaluation au sein du Service de police de la Ville de Montréal. Elle était chargée de veiller à l’application des lois, règlements, directives et procédures afin de donner une assurance raisonnable à l’organisation qu’une saine gestion des ressources humaines, financières, matérielles et informationnelles est réalisé en conformité avec les objectifs de l’organisation. Elle gère les missions de vérification, d’inspection et d’évaluation en conformité avec les principes de gestion de risque. Elle s’assure d’effectuer la liaison et la coordination avec les organismes externes et ceux de la Ville de Montréal en matière de vérification.

Mme Beausoleil détient un certificat en sciences politiques de l’Université de Montréal et une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique. Elle est membre du comité directeur de la Chaire UNESCO de recherche appliquée pour l’éducation en prison. Elle siège sur le comité exécutif du groupe des responsables en analyse et évaluation de programmes. Elle a reçu plusieurs distinctions, dont la médaille de la Sécurité publique suite à l’élaboration d’un programme de santé mentale en collaboration avec le CLSC d’Ahuntsic, le prix distinction du ministère de la Sécurité publique pour la conception et la mise en œuvre d’un programme de relève en gestion et la médaille du Gouverneur général du Canada pour ses services distingués en milieu correctionnel.